Une thérapie, Pourquoi ? Pour Qui ? Pour Quoi ?

« Rencontrer l’autre, c’est se reposer un peu de soi » Alexandre Jollien

Pourquoi consulter un thérapeute ?

Pour :

- comprendre et se libérer de ses peurs, de ses angoisses, de son stress

- reconnaitre et accueillir ses émotions,

- renforcer sa confiance en soi, trouver sa place, faire des choix justes pour soi

- donner du sens aux difficultés relationnelles rencontrées au sein de son couple de sa famille, avec ses enfants, au travail… et les surmonter,

- être soutenu lors d’évènements particuliers comme une grossesse, la naissance d’un enfant, une adoption, une fausse couche, un avortement,

- faire face à un épuisement personnel, professionnel, à des problèmes de santé, d’addiction, de handicap, de traumatisme, de violence,

- traverser une épreuve - perte d’un proche, séparation, licenciement

- apaiser ses relations avec l’environnement,

- mieux se connaître et développer son potentiel afin d’accéder à plus d’autonomie, de liberté, de sérénité,

- (re)donner du sens à son existence…

 

« La nature de l’homme n’est pas toujours d’aller ; elle a ses allées et venues » Blaise Pascal

 

Pourquoi consulter un thérapeute plutôt que d’en parler à un proche ?

Parler de ses peurs, angoisses, hontes, doutes, culpabilités, colères, paralysies, zones d’ombre… n’est pas chose aisée, n’est pas tendance à l’heure où nous avons injonction à réussir notre vie, à être fort et performant !!

Nous pouvons craindre d’être jugé, mal compris, abusé, anéanti…

et pourtant ces états peuvent fortement parasiter notre accès à la sécurité, au bien-être, à la liberté, à la vie.

 

Il peut être possible d’en parler à ses proches, mais la peur de décevoir, d’insécuriser, de ne plus être aimé… est présente.

Certains proches peuvent nous aider, nous soutenir, mais il y a un risque de provoquer chez ceux-ci : usure, lourdeur, découragement, impuissance… Le proche est impliqué affectivement, pas distancié et pas toujours enclin à nous accompagner dans nos difficultés… Et le risque de dénaturer la relation amicale, conjugale ou autre existe.

Le thérapeute ne partage pas la vie du patient, il est distancié, formé à une écoute sans jugement, il peut tout entendre. Il sait rester à une juste place et va tout mettre en œuvre pour aider le client

à aller à la rencontre de lui-même, à mobiliser ses ressources pour trouver ses solutions.

Pour Qui ?

Des petits aux aînés

Enfants, Adolescents, Adultes,

Parents, Seniors, Personnes en situation de handicap, de maladie, de précarité…

Que peut apporter une thérapie ?

- Une meilleure compréhension de ses fragilités, de ses doutes, de ses peurs, de ses mécanismes de défense,

- Une meilleure connaissance de ses forces et ressources,

- Une connaissance et reconnaissance de ses souffrances,

- Une connaissance et reconnaissance de ses aptitudes,

- Une acceptation et une réconciliation avec son « enfant intérieur »,

- Une prise de conscience de l’impact des croyances dans son cheminement, notamment des croyances limitantes, de véritables murs érigés empêchant d’avancer, générant des loyautés parfois paralysantes,

- Une compréhension des phénomènes de transfert et de contre-transfert et de leurs impacts dans sa vie, à quelques niveaux que ce soit : personnel, familial, professionnel,

- Une compréhension plus fine de sa difficulté à exister, à être, à prendre sa place, à faire reconnaître ses valeurs, ses pensées,

- Une reconnaissance et une valorisation de ses émotions, comme alerte, sens, authenticité de son être intérieur,

- Une prise de conscience de l’importance de se centrer sur ses sensations corporelles comme témoin, mémoire des évènements vécus dans notre existence et comme accès à des sensations nouvelles de bien être et de plaisir,

- Une écoute de son corps et de ses émotions pour se recentrer et se connecter à soi, aux autres et à l’environnement,

- Une estime de soi et une confiance en soi et dans les autres plus affirmées,

- Une prise de recul, de la distance, un regard renouvelé sur sa situation

- Une plus grande capacité à trouver des solutions adaptées pour s’apaiser, pour affronter les épreuves de la vie.

 

Le succès d’une Psycho-somatothérapie dépend

de l’engagement sincère de la personne qui entreprend la démarche,

de la persévérance et des motivations réelles.

La Psycho-somatothérapie nécessite la compétence, le discernement, la prudence

et l’éthique du praticien.

La légende du pot fêlé

Une vieille dame chinoise possédait 2 grands pots chacun suspendu au bout d'une perche qu'elle portait sur ses épaules.
Un des 2 pots était fêlé alors que l'autre était en parfait état et rapportait toujours sa pleine ration d'eau. A la fin de la longue marche qui menait du ruisseau à la maison, le pot fêlé, lui, n'était plus qu'à moitié rempli d'eau.

Tout ceci quotidiennement pendant 2 ans, la vieille dame ne rapportait qu'un pot et demi d'eau. […]
Après 2 années de ce qu'il percevait comme un échec, il s'adressa à la vieille dame :
"J'ai honte de moi parce que la fêlure à mon côté laisse échapper l'eau tout le long du chemin jusqu'à la maison."

La vielle dame sourit : "As-tu remarqué qu'il y a des fleurs tout le long de ton côté du chemin et qu'il n'y a rien de l'autre côté ?

J'ai toujours su pour ta fêlure donc j'ai semé des graines de fleurs de ton côté et chaque jour tu les arroses.

Pendant 2 ans, j'ai ainsi pu cueillir de superbes fleurs.

Sans toi étant simplement tel que tu es, il n'aurait pu y avoir cette beauté pour agrémenter la nature et la maison."

Chacun de nous avons nos propres manques, nos propres fêlures, mais ce sont chacun de ces manques qui rendent nos vies ensemble si intéressantes. Chaque fêlure rend nos vies enrichissantes à trouver ce qu'elle a de bon en elle.
Rappelez-vous de prendre le temps de sentir les fleurs qui poussent sur votre côté du chemin.

06 61 23 26 03

©2020 par Régine Guillaume. Créé avec Wix.com